Ma philosophie

« Il y a matière à créer dans la joie et la joie est portée par la création c’est un cercle vertueux ».

Je supporte mal de vivre dans un monde où le drame devient l’événement le plus important du quotidien alors même qu’on oublie les moments heureux.

« L’art est le reflet de l’âme »

Pour ma part peindre est une façon de se faire du bien, de trouver un exutoire à la souffrance, de purger et de nettoyer son âme ;

Quand nous faisons quelque chose qui nous passionne (art, travail, sport, loisirs…) nous ne voyons pas le temps passer, nous vivons le moment présent.

Et c’est pour cela que l’art et la peinture sont des vecteurs de bien-être.

Depuis plus de 20 ans je participe à une démarche de développement personnel ; je côtoie aussi la philosophie taoïste, la philosophie zen, le Feng shui, le tai-chi chuan, le reiki, la méditation, ainsi que la philosophie hollistique ; 

Tout cela me permet de mener ma réflexion sur le sens de ma vie, sur ce monde et ma place dans ce monde.

Ces courants apportent une grande richesse à ma vie.

L’art au même titre que la méditation est une façon de rester soi-même et de vivre en harmonie, en paix intérieure.

L’art est aussi une énergie créatrice et créative qui permet de rentrer dans une vibration positive.

Ce constat m’a amenée à définir le Positive ART. 

« La créativité est contagieuse, faites-la tourner. »

Albert Einstein

Albert Einstein connu pour sa théorie de la loi de la relativité, est aussi célèbre pour ses mots d’esprit !

La créativité ou aussi la Capacité le pouvoir de créer, d'imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau.

Dans mon cas, je la visualise comme une fontaine magique.

Plus elle est sollicitée, plus elle est puissante, inspirante.

Je pense que c’est comme un déclic dans le cerveau, comme une lumière qu’on fait jaillir et qui ne se tarit pas facilement …c’est comme si mon cerveau avait le pouvoir de créer à partir de rien, d’une image, d’un mot, d’une sensation …

Donc, étant nantie d’une créativité « délirante » et puissante, je souhaite partager cet état d’esprit et surtout les bienfaits qu’elle m’apporte au quotidien, dans l’art mais pas que…. Dans la vie, dans mes relations avec les autres ….

Le positive art, c’est une façon d’utiliser son imagination pour se dispenser du bien être !

« L’imagination est plus importante que le savoir »

Cher Albert, on voit qu’il apprenait vite !

Mais, trêve de plaisanterie, c’est plutôt vrai, l’imagination peut nous permettre de donner naissance à des idées, de visualiser des choses absentes, de créer, d’inventer……. Tout court.

En quoi est-elle plus importante que le savoir, peut être juste parce qu’elle fait partie de notre kit de survie, Je pense que l’imagination est comme une bulle d’air frais et parfumé, qui vole autour de nous et nous permet de respirer dans une autre ambiance … nous aide à rêver, à vivre en harmonie… pour moi elle s’inscrit dans le positive art.

Le Positive ART 

Je propose un courant qui véhicule une autre façon de vivre et de vivre en tant qu’artiste. Nous sommes tous des artistes dès qu’une passion nous anime et nous emporte (artistiques ou autre).

Cette passion, cet art ...est la nourriture de mon âme.

C’est un pied de nez à tous ceux qui pensent qu’être artiste implique d’être torturé, en mal-être permanent.

« Je peins ce que je veux quand je veux pour me faire plaisir et donner du plaisir aux autres »

Tel est le slogan du Positive ART dont la règle principale est celle d’obtenir un état de bien-être (artistique) profond.

 

Mes influences

 

La BD

Je suis complètement fan du talent de certains dessinateurs : Jean Van Hamme, Hugo Pratt, Gotlib. Coup de cœur pour Michael Turner (comics) dont les héros et héroïnes sont magnifiques !

Une mention spéciale pour Fathma, la beauté d’Aspen, son style très surf, l’ambiance science-fiction.

Mes inspirations en peinture:

L’une des premières œuvres qui a marqué mon existence de peintre est le « Voltaire de Dali » Appelé « le marché d’esclaves avec apparition du buste invisible de Voltaire » ce tableau, plutôt petit

Joue avec notre perception ; L’illusion d’optique est parfaite. Nous abordons la 3D en 1940.

Au premier plan une esclave de dos et au second plusieurs autres qui forment le buste de Voltaire.

Ce tableau a attiré l’attention de plusieurs neuro scientifiques. Selon l’endroit où nous sommes placés nous percevons le marché ou bien nous percevons le buste ; ce tableau en dit long sur notre cerveau.

Dali peint deux scènes sur le même tableau et cinq personnages et c’est cet ensemble qui forme les conteurs et les creux du visage de Voltaire

Ce tableau représente l’accès à l’imaginaire, à la perception spontanée, à la 3D, de facture classique ce tableau est parfait !

De plus le message est clair Voltaire philosophe des lumières dont les écrits insufflent un vent de liberté est mis en vie par l’action des esclaves : une pichenette d’humour doublé d’un message profond.