Inspiration, véritable fascination pour le désert, le calme, la solitude, le minimalisme existentiel, la forme, la courbe, la douceur.

Les courbes du désert s’apparentent aux courbes de la femme, les seins, les hanches. L’oasis est l’intimité, le lieu sacré.

Percevoir quelque chose au travers d’un paysage, d’un désert, peut-être une approche de la 3D, un clin d’œil au « voltaire de Dali »